D'heureuses nouvelles du père Justin

Sessaro-Mazada, le 3 novembre 2022. École

Bien cher Bernard,

Je viens par ce mail donner des précisions sur le secteur qui me sera confié par l’évêque. Ce secteur attendait d’être érigé en paroisse. L’évêque a signé le décret d’érection ce 1er Novembre 2022.

Le Pape François nous instruit dans Evangelium Gaudium : « Il est nécessaire, de passer d'une pastorale de simple conservation à une pastorale vraiment missionnaire. (EG 15) et « rejoindre ainsi les périphéries qui ont besoin de la lumière de l'Évangile " (EG 20).

Faire que des communautés chrétiennes de base soient vivantes, ou créer des paroisses là où ces communautés chrétiennes de base (CCB) montrent un dynamisme certain ne peut que fortifier l’engagement missionnaire. Ils sont encore nombreux ceux qui attendent le CHRIST et sa Parole de vérité et de vie.

 

PAROISSE SAINTE RITA DE CASCIA SESSARO-MAZADA

Elle est créée par démembrement de la Paroisse Saint Joseph Artisan d'Adjengré et elle fait partie du canton de SESSARO. Ses Stations secondaires sont au nombre de Huit (8) Kozonade (sésaro), Laoude, Bozinabo, Atanko, Alémadè, Mono, Ambela, Djamde-Mono.

Le chef-lieu de la paroisse est SESSARO-MAZADA. Elle est placée sous le patronage de Sainte Rita de Cascia fêtée liturgiquement le 22 Mai.

J’ai effectué un déplacement dans la région de ma future mission, le 2 novembre 2022. Je suis partie avec le curé de la paroisse principale, le chef technicien et 2 apprentis. Nous sommes partis à 7h et revenus à 12h. Après 45 km de bitume, nous avons pris la piste sur 25 km. Je connais la plupart des villages traversés. A 5 km de Mazada, in camion qui transportait du sable est resté bloqué sur le pont à une seule voie. Il a failli tomber dans le pont. Mazada signifie « dans samedi » pour dire que le jour du marché est samedi. En réalité Sessaro et Mazada sont un seul gros village avec 2 quartiers. Il y a une petite chapelle à Sessaro.

Pour continuer nous avions pris un tricycle chargé de marchandises. Cela me fait penser au documentaire « les routes de l’impossible ». En tout nous avions mis une heure pour faire 25km. C’est la période des récoltes et les habitants sont dans les champs. J’ai visité le presbytère, les environs, l’église, la maison du catéchiste (c’est mon plus proche voisin. Il m’a reconnu. Son visage me dit quelque chose) et le complexe catholique de la sixième en seconde. J’étais déjà venu à Mazada au moins par 3 fois lorsque je m’occupais des écoles catholiques.

Le village a un peu changé. Il y a une mosquée, des églises des assemblées de Dieu, des pentecôtistes, des évangélistes. Je ne connais pas encore le nombre d’habitants dans le village.

Dans le presbytère il y a 2 bureaux et 2 chambres. La cuisine est à l’extérieur. Dans la cour il n’y a qu’un arbre. J’ai de l’espace pour le potager et mettre des arbres fruitiers. Il y un forage de la paroisse foré avec l’aide de Caritas. Près du presbytère il y a un Château d’eau. Les plaques solaires permettront de faire monter l’eau et d'alimenter le presbytère et l'église. Il y a 50m entre les deux. Le réseau électrique s'arrête à l’entrée du village à 1km. Le raccordement est sauvage et très dangereux ; c’est ce qu’on appelle toiles d’araignée. Le voltage mesuré est de 113 au lieu de 220V normalement. C’est pourquoi le projet de plaques solaire est mieux. Je vous en suis très reconnaissant pour votre généreuse contribution.

Le technicien a fait les mesures pour voir le lieu où disposer les plaques solaires et les batteries. Les plaques ne seront pas disposées sur la toiture mais dans la cour à 1,5m du sol. Il dit que je pourrai utiliser tous les petits appareils électriques y compris une micro-onde, un petit four, un réfrigérateur et un petit congélateur. Il y a le réseau téléphonique dans le village. Je pourrai me connecter en faisant un abonnement. Finalement je ne serai pas trop loin de vous.

Mais pour aller en ville il y aura toujours des imprévus pendant le voyage et l’état de la route n’encourage pas. Vous comprenez qu’après ce premier voyage je ne retournerai que dans 2 semaines pour déposer le matériel pour les plaques et l’équipements pour le presbytère. Si tout va bien je pourrai m’installer à partir du 10 Décembre.

Une prochaine fois pour d'autres nouvelles. Voici quelques photos.

Mes meilleurs souvenirs et grande union de prières.

Justin Magloire

COMMUNIQUÉ

Le père Justin est reparti ce 13 octobre au Togo, nous avions fait appel à votre générosité pour qu'il puisse mener à bien son projet d'installation de panneaux solaires et pompage d'eau dans la nouvelle paroisse dont nous avons été nombreux à découvrir les images lors de la soirée animée par Justin et le père Bernard le 30 septembre dernier

Justin et ses nouveaux paroissiens, dont l'impatience de l'accueillir est aussi forte que notre tristesse de le voir partir, sont mobilisés dans la Foi et la Joie pour terminer les travaux de l'école et de la chapelle.

Les dons reçus suite à l'appel montrent combien le père Justin était apprécié par tous les paroissiens, non seulement de sa paroisse St Christophe, mais par l'ensemble du Doyenné.

Nous pouvons vous annoncer et vous remercier chaleureusement au nom de Justin et de ses futurs paroissiens que le projet pour lequel vous avez été si généreux va pouvoir se réaliser :

Les deux devis qui vous ont été communiqués représentaient la somme de 12 108 € et le total des dons versés sur le compte du Doyenné sont de :13 150 € !

(11 350 € par chèques, 1 615 € par virements et 185 € en espèces).

La somme a été versée à Justin, la liste des donateurs et les petits messages lui ont été remis avant son départ. Vous êtes trop nombreux et les timbres un peu chers pour répondre individuellement mais vous serez dans son coeur et dans ses prières.

D'autre part, le père Justin a reçu des dons directement qui lui permettront d'acquérir une voiture d'occasion pour remplacer sa vieille moto ! pour parcourir les routes de la brousse africaine.

Justin nous a promis d'envoyer les photos des installations offertes par les paroissiens du Doyenné de Douai avant Noël, nous ne manquerons pas de les mettre sur le site.

René Deletrez

 

Article publié par Michel LAISNE • Publié le Vendredi 04 novembre 2022 • 757 visites

keyboard_arrow_up